"Ceux qui prétendent que l'amour ôte l'esprit en manquent eux-mêmes" écrit au XIIIe siècle l'écrivain florentin Jean Boccace dans son recueil "Le Décaméron", œuvre qui donne naissance à la prose italienne. L'époque est à l'amour, l'amour des arts...