Throughout centuries, nudity has been a real object of desire but at the same time the biggest victim of censorship. Butts were clearly not an exception. For many, showing it is even a shame, a part of the body you must hide. In a way, social media has given the opportunity to fight this body shaming. For art or for fun, we can easily expose easily our bodies to the rest of the world. But beware of haters !

Rachel Bracken, an American citizen living in Great Britain, owned and managed a wonderful Instagram account where people from everywhere used to post pictures of their ‘bottoms’. Cheeky exploits finally ended a few months ago. Interview about the life & death of a cheeky project.

 

 

How did Cheeky exploits start ?

 

 

I started Cheeky Exploits as a joke / just being silly in a field with my husband while on a picnic one day.  I think we might have been skinny dipping at the time – unsurprisingly I find myself naked quite a lot! ;). A friend had shown me a page that was similar of a single guy who traveled around taking pictures of his butt so I thought it was fun and would try a new twist on it by doing it with friends whenever we were together.  It was also just quite a funny thing to try to get away with when we were in public !

 

 

field

 

 

How can you explain the success ?

 

 

It went viral after I took some photos on the South Coast in Devon and tagged a seamajor landmark.  A local paper picked it up and I think they thought I was just travelling around the coast doing this – but then bigger papers picked it up after that and it went from there.  Even before it went viral though I got to about 10,000 followers naturally and I think people just enjoyed the freeness of it – the inclusiveness and the ‘cheekiness’ of it. I did try to put an artful eye into the curation of it and only posted photos that were not just about the butt but about the surroundings – and no butts were off limit – big, small, round, skinny, any color, you name it, I wanted it!  The only pics I ignored were ones that were overtly sexual or just poor quality.

 

 

Do you think we are all exhibitionists ?

 

 

Not everyone is an exhibitionist but I get find great joy in it and a lot of people messaged me over the years thanking me for giving them the confidence to do it because it gave them such a thrill and gave a them a self-esteem boost.  Everyone has a butt and no one should be ashamed of it not matter what it looks like!
.
.
.
.
To you, why nudity is often taboo nowadays ?

 

 

 

I honestly do not understand why nudity is still taboo!  It’s literally the most natural thing in the world and I hate that people are made to feel shame or guilt for being in their birthday suit!  Personally I think people need to chill out and stop being so uptight and easily offended!

 

 

flipper

 

 

You love traveling. Were your cheeky exploits like postcards ?

 

 

Cheeky exploits absolutely became a keepsake postcard from all of my travels!  It was always a priority that I got a cheeky shot everywhere I went!  It was never something that dominated a holiday or anything like that but it was always fun when I got somewhere and immediately spotted the perfect ‘cheeky’ location!

 

 

Was it natural or sometimes well organized to find the perfect spot ? 

 

 

Most of the time the cheeky pics were spur of the moment because out of nowhere I saw a perfect location to insert a butt.  There were some times at parties where I managed to convince some random people to do group photos which I would swiftly organise but there was never any major planning involved.

 

 

You have received a lot of cheeky exploits photos from all over the world. What did you surprise the most with all of these cheeky challenges ?

 

 

The biggest surprise for me when receiving photos was when people would write to me saying that they had been planning a photo for weeks and had made it a priority to make one for me while they were traveling. I couldn’t believe how passionate others were about it!  It was amazing!

 

gram

 

 

Is France a great location for cheeky exploits ?

 

 

France est très bonne pour les exploits cheeky!  I have taken many photos there!  TF1 came to London and shot a segment on me that once re-aired the week after I attended a wedding in France and the bride and groom got loads of messages saying they had seen ‘the crazy American’ from the wedding getting naked on TV afterwards.

 

 

Why did you stop (the instagram account has been permanently closed)? 
.
.
.
.
The end of cheeky exploits still makes me feel sick and fills me with anger and waswild definitely not my decision!  Instagram removed it for violating terms and I have a feeling it was reported lots of ‘haters.’  I tried to get it reactivated but, pardon my french, the censoring c*nts have yet to give it back!  It’s such a shame bc I thought it was so positive and inclusive and there are so many accounts far more ‘offensive’ than mine! I think people still struggle to accept diversity and a lot of people are quite frankly just on there to perv at women and would get angry when I posted men or butts that didn’t follow the stereotype of beauty – not everyone got it.
.
.
.
.
Did the pandemic kill the fun ?
.
.
.
.
The pandemic definitely didn’t kill the fun and I did get several in while London was shut down which I wouldn’t have gotten away with otherwise!
I thought about starting again but people created so many copycat accounts using the cheeky exploits name and stealing my photo that I just didn’t see the point.  To me it was a perfect little page while it lasted and I have loads of memories, photos and emails to remember it by but it can’t be repeated.
.
.
.
.
rac3
Au fil des siècles, la nudité a été à la fois un véritable objet de désir et en même temps la plus grande victime de la censure. Les fesses n’ont clairement pas été une exception à la règle. Pour beaucoup, les montrer est une véritable honte; il faut même tout faire pour cacher cette partie du corps.
D’une certaine manière, les médias sociaux ont donné l’occasion de lutter contre ce tabou. Pour l’art ou pour rire, nous pouvons facilement exposer notre corps au reste du monde. Mais méfiez-vous des haters !
 
Rachel Bracken, une citoyenne américaine vivant en Grande-Bretagne, possédait un merveilleux compte Instagram où un grand nombre de personnes (du monde entier) pouvaient poster leur «derrière». Les Cheeky exploits ont finalement pris fin il y a quelques mois. Interview sur la vie et la mort d’un projet culotté.

 

 

 

Comment est né Cheeky exploits ?

 

Lors d’un pique-nique, mon mari a pris une photo de moi dans un champs. C’était pour rire. Je pense que comme nous avions l’habitude de nous baigner nu, ce n’était pas difficile pour moi de me montrer sans vêtements :). Un ami m’avait monté sur une page web qu’un type qui lorsqu’il voyageait prenait en photo ses fesses. J’ai trouvé l’idée drôle et je me suis dit que ce serait amusant de le faire également avec des amis. Qui plus est en public!
.
.
.
.
field
.
.
.
.
Comment peut-on expliquer un tel succès ?
.
.
.
.
C’est devenu viral après avoir pris des photos sur la côte Sud, dans le Devon. J’avais ajouté le tag d’un lieu célèbre. Un journal local a alors repris les photos. Je devine qu’ils onseat cru que je voyageais tout le long de la côte en montrant mes fesses. Puis des médias plus importants ont repris l’info et le succès a été au rendez-vous. Même avant cela, j’avais déjà 10 000 followers. Je crois que les gens aiment cet aspect libertaire, le caractère inclusif mais aussi le côté “culotté” du projet. J’ai essayé d’y ajouter un aspect artistique. Montrer des fesses sans ce qu’il y a autour aurait été bien limité. Justement je voulais qu’il n’y ait aucune limitation. Petites, rondes, maigres, de n’importe quelle couleur, je voulais montrer toutes les fesses! Les seules photos que j’ai mises de côté étaient celles qui avaient clairement un aspect sexuel ou de pauvre qualité.
.
.
.

.

Pensez-vous que nous sommes tous des exhibitionnistes ?
.
.
.
.
Tout le monde n’est pas exhibitionniste mais je trouve une certaine joie de me montrer. De plus, beaucoup de personnes m’écrivent depuis des années pour me remercier de leur avoir permis de le faire à leur tour. Cela leur a donné beaucoup plus de confiance en eux-mêmes et une certaine estime de soi. Tout le monde a un derrière et personne ne devrait avoir honte d’en avoir un. Qu’importe à quoi il ressemble!
.
.
.
.
Selon vous, pourquoi la nudité est un sujet tabou ?
.
.
.
.
Honnêtement, je ne comprends pas. Être nu est clairement la chose la plus naturelle du monde et je déteste lorsque les gens ont honte d’être nu. Je crois qu’il faut être plus souple sur le sujet et arrêter d’être si coincé et si facilement offensé!
.
.
.
.
flipper
.
.
.
.
Vous aimez voyager. Cheeky exploits c’était comme une carte postale ?
.
.
.
.
Cheeky exploits est clairement devenu une carte postale de tous mes voyages! Ce fut toujours une priorité de faire une photo partout où je passe! Bien entendu, ce ne fut jamais une priorité mais ce fut toujours amusant de trouver l’endroit parfait pour une photo “cheeky”.
.
.
.
.
Est-ce spontané ou parfois très organisé de trouver le bon endroit pour une photo ?
.
.
.
.
La plupart du temps, les photos cheeky sont prises de façon rapides et spontanées car je ne trouve pas de bon endroit pour y incorporer des fesses.
Lors de fêtes, j’arrive à convaincre certaines personnes de participer à des photos de groupe. À ce moment-là, j’organise un peu.
.
.
.
.
Vous avez reçu du monde entier beaucoup de photos cheeky. Qu’est-ce qui vous a surpris le plus ?
.
.
.
.
La plus grande surprise pour moi a été de lire que certains et certaines s’étaient organisés pendant des semaines pour réaliser une photo et que, lors de leur voyage, cela avait été une priorité pour eux de me l’envoyer. Je n’arrivais pas à croire que certains pouvaient être aussi enthousiasmés par Cheeky exploits. C’était formidable!
.
.
.
.
gram
.
.
.
.
La France est-elle un bon endroit pour réaliser des photos cheeky ?
.
.
.
.

« France est très bonne pour les exploits cheeky » [en français dans le texte]. J’ai pris beaucoup de photos là-bas. La chaîne de télévision TF1 est venue à Londres et a réalisé un reportage sur Cheeky exploits. Une semaine avant, j’avais été invitée à un mariage en France. Suite à la diffusion du reportage, la mariée et le marié ont reçu plein de messages les informant que “l’Américaine folle” du mariage était passée nue à la télé.
.
.
.
.
Pourquoi Cheeky exploits s’est arrêté ?
.
.
.
.
Cet arrêt brusque me rend encore malade. Je suis très en colère car ce n’est absolumentwild pas de mon fait. Instagram a supprimé le compte pour violations des termes et du fait que cela générait trop de critiques. J’ai essayé de réactiver le compte mais, excusez mon français, ces connards de censeurs ne l’ont jamais autorisé! C’est une honte car j’ai pensé que le projet était positif, ouvert à toutes et tous et qu’il n’y avait pas beaucoup de comptes “offensifs” comme le mien. Je pense qu’il existe toujours de la résistance envers la diversité et beaucoup de monde acceptent certes les photos dénudées de femmes mais s’énervaient lorsque je postais des images avec des fesses d’homme ou qui ne correspondaient pas aux critères de beauté actuels. Pourtant, une grande partie d’entre nous ne correspond pas à de tels critères.
.
.
.
.


La pandémie a-t-elle tué le fun ?
.
.

.

.

Clairement non. Lors du premier confinement à Londres, j’ai même profité pour prendre quelques photos qui, en temps normal, n’auraient pas pu se faire. J’ai pensé refaire Cheeky exploits mais depuis, de nombreux comptes ont piqué l’idée, le nom et les photos. Par conséquent, je ne vois plus l’intérêt de me remettre sur Cheeky exploits. Pour moi, ce fut une petite page de ma vie qui a duré un certain temps. J’y ai gardé beaucoup de souvenirs, de photos et d’e-mails mais Cheeky exploits ne reviendra pas.
.
.
.
.
rac3
PARTAGER